top of page
TC.jpg
INDEMNISATION DES TRAUMATISÉS CRÂNIENS

Plusieurs milliers de personnes sont victimes chaque année d’un traumatisme crânien, plus ou moins grave. L’indemnisation de ces victimes requiert une approche spécifique et ce, dès le stade de la constitution du dossier et de l’expertise médicale.

Les avocats du Cabinet ont obtenu un diplôme spécifique sur le Traumatisme crânien à la faculté de médecine à la SORBONNE à PARIS pour aider au mieux ces victimes à obtenir une légitime indemnisation de l’ensemble de leurs préjudices.

QU'EST-CE QU'UN TRAUMATISME CRANIEN
QU'EST-CE QU'UN TRAUMATISME CRÂNIEN ?
Le traumatisme crânien, selon la définition juridique, correspond à "toute atteinte cérébrale ou bulbaire (atteinte du cerveau ou de sa base) caractérisée par une destruction ou un dysfonctionnement du tissu cérébral provoqué par le contact brusque entre le cerveau et la boîte crânienne" (Gisèle MOR Evaluation du préjudice corporel, Edition DELMAS 2014/2015). 

Les traumatismes crâniens sont principalement causés par les accidents de la circulation. 

Néanmoins, les accidents domestiques, les accidents du travail, les accidents de sport, les agressions peuvent également entraîner des traumatismes crâniens. 

Enfin, les "bébés secoués" sont victimes de traumatismes crâniens avec des répercussions tout au long de leur développement. 
DIVERSITE DES SEQUELLES DU TRAUMATISME CRANIEN
DIVERSITÉ DES SÉQUELLES DU TRAUMATISME CRÂNIEN

Les séquelles peuvent être parfois visibles dans les cas de paralysie, hémiplégie, déficits moteurs, épilepsie, troubles du langage, dysphasie mais aussi et le plus souvent invisibles. Elles sont plus difficilement identifiables se traduisant par un déficit cognitif, comportemental ou psychologique.

 

Parmi ces séquelles invisibles, on peut citer :

 

• Des troubles de la mémoire, de l’attention, du langage ou du raisonnement.

• Des difficultés à se concentrer, à planifier ou à organiser ses activités.

• Des changements d’humeur, d’émotions ou de personnalité.

• Des troubles du sommeil, de l’appétit ou de la libido.

 

Ces séquelles peuvent avoir un impact important sur la qualité de vie, l’autonomie et la réinsertion sociale et professionnelle des victimes.

TC.jpg

SPÉCIFICITÉS DE L'ÉVALUATION DU TRAUMATISME CRÂNIEN

Lorsque le traumatisme crânien entraîne "un handicap invisible" pour la victime, les séquelles cognitives et comportementales sont éludées lors de l'évaluation des préjudices et lors du processus d'indemnisation.

Pourtant, il convient d'assurer la réparation intégrale de ces préjudices.

Aussi, l'évaluation des troubles et leurs répercussions dans la vie quotidienne de la victime nécessite une véritable expertise d'autant que certaines victimes de traumatisme crânien n'ont pas conscience de leurs troubles (anosognosie). 

Il est donc nécessaire de faire intervenir les proches de la victime pour décrire aux lieu et place de la victime les modifications de son comportement et de son mode de vie. 

Il est également important de s'entourer de tous les professionnels ayant pris en charge la victime pour appréhender au mieux ses séquelles et afin d'améliorer ses chances d'obtenir une meilleure indemnisation de ses préjudices. 

TRIBUNAL ROUEN.jpg
SCP GODDEFROY-GANCEL & GRECO
Donnez votre avis sur
GOOGLE.png
Basé sur 52 avis
4, Rue Eugène Boudin
76000 ROUEN


E-mail : 
lauragreco.avocat@gmail.com - florencegoddefroy@yahoo.fr


Tél :  02 35 79 18 77
 

Cliquez ici pour nous trouver


Vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact.
CONTACT
bottom of page